Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
L'ABBAYEde Pontigny
Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
CONCERT de OUEST Juillet 2017
Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
Aire de Camping Car du Pré Neuf (payante)
Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
CONCERT de MALTAVERN Juillet 2016
Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
VIDE GRENIER
Commune de Pontigny Yonne - Région Bourgogne
YONNE TOUR SPORT - 20/07/2015
Pré Neuf
Environnement


ORDURES MENAGERES
La collecte des ordures ménagères est assurée par la Communauté de Communes Chablis, Villages et Terroirs.

Les horaires de départ des collectes d'ordures ménagères, peuvent être soumis à des modifications, afin d'éviter tout désagrément, nous vous rappelons de sortir vos poubelles, la veille au soir.

à compter du 1er janvier 2018, le ramassage a lieu comme suit :

le mercredi pour la rue Feuillée, route de Chablis, rue de Roncenay et Andrée Merle 

le jeudi pour le reste du village

selon calendrier ci-dessous




TRI SELECTIF 

Trois batteries de conteneurs sont à la disposition des habitants.

Depuis Juin 2016, vous pouvez déposer tous vos emballages sans exception dans le bac de tri.

Rue du chateau d'eau (à proximité de la RN 77) pour :
-le verre (vert)
-les emballages en plastique, métal et carton (jaune)
-les journaux, magazines, annuaires, papiers (bleu)

Au fond du parking des routiers (RN77) pour :
le verre (vert) 
-les emballages en plastique, métal et carton (jaune) 
-les journaux, magazines, annuaires, papiers (bleu)

Derrière la Halle du Pré Neuf
 -le verre (vert) 
-les emballages en plastique, métal et carton (jaune) 
-les journaux, magazines, annuaires, papiers (bleu)

EXTRAIT de la NEWSLETTER du Syndicat des Déchets de l'Yonne :

Le plastique, symbole de notre société du tout jetable génère des déchets avec des impacts non négligeables sur l’environnement et la santé humaine.
C’est le constat effarant, dressé une fois de plus dans le documentaire récemment diffusé par Arte « Plastic partout ». On y voit des images devenues tristement habituelles de tortues et de poissons étouffés ou blessés à mort par des déchets plastiques de tout genre : pailles, sacs, bouteilles, etc… 
Mais surtout le reportage présente les dernières études sur le sujet qui montrent que des microparticules de plastiques, principalement issues de la lente décomposition des déchets plastiques dans l’eau, ont été retrouvées partout : dans l’eau du robinet, l’eau en bouteille mais aussi dans la bière...
A force d’accumulation, le fléau plastique a donc contaminé notre environnement, il est partout, même quand on ne le voit plus. Avec des effets sur la santé encore méconnus mais que l’on présume très négatifs.

Ce constat peut provoquer en nous un sentiment d’impuissance, mais il doit aussi nous pousser à agir en amont pour réduire nos déchets.
 
C’est dans ce sens que travaille le SDCY avec le Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, dispositif financé par l’Ademe qui a pour objectif de réduire la production de déchets sur le territoire et d’augmenter leur recyclage et leur valorisation. 
 
Dans ce cadre nous cherchons à mener des actions, à l’échelle de notre territoire avec les professionnels (opérations restaurateurs engagés,GMS engagées, audits déchets, etc…), avec les collectivités (éco-exemplarité) et en sensibilisant le grand public. 
 
Car il ne faut pas sous-estimer les gestes du quotidien! Ils peuvent sembler une goutte d’eau dans l’océan mais ils permettent de se sentir acteur de sa consommation, de maitriser son impact environnemental et, dans notre société régie par la loi de l’offre et de la demande, d’influer sur la demande globale et peut-être à terme sur la fabrication des produits.

1 – Optez le plus possible pour des produits en vrac 
 
Fruits, légumes, produits secs ou même parfois liquides, acheter en vrac est un bon moyen pour éviter de consommer des emballages inutiles et d’acheter la quantité adaptée à vos besoins. 
Cette offre est bien développée dans les boutiques bio, elle est aussi de plus en plus proposée par les grandes surfaces classiques. Cherchez le rayon vrac sur votre lieu de consommation habituelle !  
 
Pour réduire d’autant plus vos déchets pensez à vous doter de contenants réutilisables adaptés à vos achats : sachets en tissu, bocaux pour la viande, etc… 

2 –Osez les contenants réutilisables 
 
Qu’il s’agisse de plats à emporter, de sushis ou de hamburgers n’hésitez à apporter votre propre contenant pour demander à l’utiliser à la place des emballages jetables. 
Discutez-en avec votre restaurateur pour le prévenir et savoir ce qui est possible pour lui. 
 
Au bureau, au sport et pendant tous vos moments de loisirs, vous doter d’un récipient réutilisable vous permettra d’éviter les gobelets jetables et bouteilles en plastique. 

 

3- Bannissez la vaisselle et les produits jetables 
 
N’est-il pas dommage d’acheter de la vaisselle en plastique ou en carton pour ne l’utiliser qu’une seule fois ? Pensez à tous les impacts environnementaux que cela engendre et préférez systématiquement les éléments de vaisselle réutilisables à leur version jetable ! Certes vous serez ensuite de corvée de vaisselle mais vous serez également moins encombrés de déchets et vos convives apprécieront davantage de manger dans des assiettes qui ne plient pas et avec des couteaux qui coupent vraiment ! De plus cela vous coutera moins cher que d’acheter des gobelets jetables pour chaque fête. 

 

4- Ayez toujours un sac en tissu à portée de main

 Ayez toujours un ou plusieurs sacs réutilisables dans votre voiture et votre sac à main !

 Cela vous permettra de toujours les avoir au moment d’aller faire vos courses et d’éviter de devoir en acheter à chaque passage en caisse.

 
5- Suivez la tendance « no straw please*» et refusez la paille dans vos boissons  

Cette tendance est née du constat que 500 millions de pailles étaient utilisées (et donc jetées) tous les jours aux Etats-Unis… La paille est donc devenue le symbole du tout-jetable et de la pollution plastique. Lorsque vous commandez à boire vous pouvez ainsi préciser que vous ne souhaitez pas de paille ! Vous réduirez ainsi vos propres déchets et vous participerez à un mouvement mondial qui questionne notre mode de vie.

* "Pas de paille s’il vous plait » 

6 – Le jetable c’est dépassé, optez pour le durable !

 Il est presque toujours possible de trouver une version durable à chaque produit à usage unique : coton lavable pour se démaquiller, piles rechargeables, rasoirs à lames interchangeables, etc….

Les lingettes sont fabriquées à partir de fibres plastiques et contiennent souvent des produits chimiques…

Multiplier les lingettes n’est donc pas bénéfique pour l’environnement ou pour le porte-monnaie. Préférez-leur les éponges et les chiffons, de préférence utilisés avec des produits basiques : vinaigre, bicarbonate, etc…

 

7- Triez vos déchets afin de permettre leur recyclage 
 
Trier les emballages, notamment plastiques, permet de les valoriser et donc de limiter leur nuisance. Pour connaitre les consignes de tri renseignez-vous auprès de votre intercommunalité. 

 

8 – Osez ramasser les emballages abandonnés en pleine nature

 Lors de vos balades en forêt ou à la campagne pourquoi ne pas ramasser la bouteille d’eau ou le sachet plastique que d’autres promeneurs ont «oublié» , avant que ces déchets ne se décomposent et ne contaminent les cours d’eau?

 Certes ce n’est pas votre déchet mais vous aurez la satisfaction d’agir pour l’environnement et votre endroit préféré sera plus propre qu’avant.

 Vous pouvez également vous inspirer de l’exemple d’un citoyen Néerlandais qui avait pris cette résolution : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/04/15/ramasser-seul-des-dechets-au-bord-dune-riviere-nest-pas-vain/ 



9- Arrêtez de fumer, un geste bénéfique pour votre santé et l’environnement 
 
Les filtres des cigarettes contiennent également des fibres plastiques et les déchets de mégots (estimés à plus de 500 millions par an en France) seraient en partie responsables de la pollution des cours d’eau aux micro-particules de plastique… une autre bonne raison pour arrêter de fumer ! 

La grande distribution s'engage 
 
Se profile un nouveau défi pour les GMS : celui de la transition écologique. 
La chasse à la casse, à la démarque et au gaspillage est au cœur des préoccupations économiques des magasins et devient un critère de différenciation pour le "consom’acteur". 
 
La CCI de l’Yonne et le SDCY lancent l’opération "GMS engagées" pour accompagner les supermarchés et hypermarchés qui le souhaitent vers une diminution du volume de leurs déchets. 

pour tous renseignements sur l’opération, contactez Emmanuel JOBARD, CCI de l’Yonne, par téléphone au 03 86 49 40 56 ou par mail e.jobard(arobase)yonne.cci.fr

 

DECHETTERIES Communautaires :

Sites de Chablis, Mailly la Ville, Maligny et Vermenton

Pour les demandes de cartes, il vous suffit de vous présenter dans l'une des déchèteries avec un justificatif de domicile (avis d'imposition, facture EDF...) 

 ***************************************

Suite à l’avis de la commission déchets et à la décision du conseil communautaire, au 1er janvier 2018, les déchetteries communautaires ne seront plus accessibles aux professionnels le samedi. Les professionnels seront acceptés du lundi au vendredi inclus (en fonction des horaires et des jours d’ouverture de chaque déchetterie).

 

Réglement Intérieur des Déchetteries Commaunautaires : cliquez ici.

CHABLIS


HORAIRES
Lundi et Mardi 13h30 à 17h
Mercredi et Jeudi 8h30 à 12h
Vendredi et Samedi 8h30 à 12h et 13h30 à 17h

MALIGNY


HORAIRES
Lundi et Mardi 8h30 à 12h
Mercredi et Jeudi 13h30 à17h
Vendredi et Samedi 8h30 à 12h et 13h30 à 17h

ENVIRONNEMENT
Pour tous renseignements vous pouvez contacter

Emmanuel NTEPP

Chef de Service Gestion Déchets

Communauté des Communes Chablis Villages et Terroirs

2 Rue du Serein - BP 65

89 800 CHABLIS

Tel : 03 86 18 91 16

 

INTERVENTION DES POMPIERS DE PONTIGNY SUR LES NIDS D'INSECTES (guêpes et frelons)

Nous vous informons que les Pompiers du CPI de Pontigny n'interviendront plus pour les nids d'insectes (guêpes et frelons), sauf sur les bâtiments publics et en cas de risque majeur sur les personnes.

Vous devrez donc, désormais faire appel à une entreprise de votre choix.

(Conseil Municipal du 12/11/2014)